Outils pratiques

fr en de

Contactez-nous

Pour toutes vos suggestions et/ou réclamations n'hésitez pas à nous contacter :

Domaines Vinsmoselle
BP 40  |  L-5501 Remich
12 route du vin  L-5450 Stadtbredimus
Tél: (352) 23 69 66-1  |  Fax: (352) 23 69 91 89
E-mail:

Nos Vinothèques

L’APPELLATION D’ORIGINE PROTÉGÉE – MOSELLE LUXEMBOURGEOISE

Le principal caractère de l’« Appellation d’Origine Protégée – Moselle Luxembourgeoise» est d’être axé sur le principe d’origine internationalement reconnu. Jusque-là, c’est le système de la Marque Nationale qui était appliqué aux vins luxembourgeois. Il avait été créé en 1935 et attestait depuis lors l’origine et la qualité du produit. Dès le départ, la Marque Nationale a poursuivi deux buts :

1. Encourager les viticulteurs à produire des vins de qualité, afin d’en tirer un meilleur prix.
2. Permettre au consommateur de se rendre compte, grâce au label Marque Nationale, qu’il achète un produit de qualité.

Les objectifs de l’« AOP – Moselle Luxembourgeoise» sont les mêmes, mais la voie pour y parvenir est différente. La « qualité dans le verre » est remplacée par le principe d’origine. Depuis l’existence de la Marque Nationale, les vins sont évalués selon le principe de la « qualité dans le verre ». Ce principe a tout à fait sa raison d’être, mais ne correspond plus à la situation actuelle.

L’ introduction de l’ «AOP – Moselle Luxembourgeoise» est non seulement le résultat de la mise en œuvre des prescriptions de l’UE, mais constitue également une réponse aux exigences plus pointues des amateurs de vin actuels. Le caractère primordial de l’ « AOP – Moselle Luxembourgeoise » est l’attestation de qualité basée sur l’origine géographique du produit. Pour pouvoir utiliser le nom d’une unité géographique, la région concernée doit être clairement définie. Ce principe d’origine est facile à expliquer: « Plus l’unité géographique est petite, plus elle fait ressortir la notion de terroir ». Il apparait donc évident d’obtenir des règles qui, face à une diminution croissante de l’espace d’origine, définissent simultanément des critères de qualité plus stricts, comme par exemple le rendement à l’hectare. Ce n’est qu’ainsi que la hiérarchie en matière d’origine peut fonctionner.

LES VINS DE L’AOP MOSELLE LUXEMBOURGEOISE

LIEU-DIT: Vins de terroir
Les soi-disant vins de terroir sont issus des meilleurs vignobles de la Moselle Luxembourgeoise. Les lieux-dits de renom sont strictement délimités. Ici, la qualité d’un vin est déterminée par le terroir, donc par son origine. Le vignoble, des rendements faibles, une sélection manuelle ainsi qu’une gestion proche de la nature ne sont que quelques-uns des critères qui déterminent l’excellente qualité de ces vins.

COTEAUX DE: Vins de qualité typés
Les vins de coteaux sont typés en fonction du cépage et de la région. Ce sont les vins classiques de la Moselle Luxembourgeoise. Ces vins de qualité sont issus des vignobles réputés des cantons de Grevenmacher ou de Remich, et représentent donc deux types de sol différents : roches calcaires ( canton de Grevenmacher ), marnes keupériennes ( canton de Remich ). Des raisins récoltés à la main, des rendements bas et une vinification attentive font de cette origine un véritable événement gustatif.

CÔTES DE: Vins équilibrés d’entrée de gamme
Les vins avec la mention d’origine « Côtes de » sont des vins harmonieux d’entrée de gamme très convaincants. Leur caractère fruité et léger fait d’eux un plaisir simple, à déguster au quotidien.La limitation du rendement pour tous les cépages est au maximum de 100 hectolitres par hectare, à l’exception de l’ Elbling et du Rivaner, pour lesquels elle est de 115 hectolitres par hectare.

CRÉMANT DE LUXEMBOURG
Des raisins sains et aromatiques accompagnés d’un acide rafraîchissant, forment la base de ce vin mousseux de qualité. Sur sélection des cépages, de l‘assemblage de la cuvée et du repos sur lies, on obtient des produits uniques qui donnent au Crémant de Luxembourg une expérience gustative inoubliable.

UNE QUALITÉ CERTIFIÉE PAR L’ÉTAT

Les vins commercialisés sous l’appellation géographique protégée « Moselle Luxembourgeoise » doivent remplir les clauses du cahier des charges de l’ « AOP – Moselle Luxembourgeoise» et se soumettre à une analyse chimique et sensorielle. Ce n’est que sous ces conditions qu’ils pourront porter l’appellation «Moselle Luxembourgeoise ». Sur les bouteilles concernées doit figurer une étiquette avec le certificat de l’Etat. Le but de l’ «  Appellation d’Origine Protégée –Moselle Luxembourgeoise  » est de relier l’indication de l’origine à un critère de qualité. Plus on s’approche du sommet de la pyramide de qualité, plus le terroir doit être perceptible. A l’époque de la globalisation, l’indication d’origine gagne sans cesse en importance. Elle constitue un contrepoids à tous ces vins sans origine précise, provenant du monde entier et souvent techniquement impeccables, mais dépourvus d’âme.

Par ailleurs, le consommateur souhaite visiblement une structuration de l’offre. Ses attentes divergent selon qu’il se décide pour un produit standard ( Côtes de ), un produit de grande qualité ( Coteaux de ) ou un produit exceptionnel ( Lieu-dit ). Il s’agit donc de lui donner la possibilité de faire facilement la différence entre un vin standard et un vin de grande qualité ou un vin d’exception. Les vins avec un rendement maximum de 75 hectolitres par hectare peuvent être étiquetés avec les indications d’origine « Coteaux de » ou « Lieu-dit ». Ce sont les Grand premier crus de la « Moselle Luxembourgeoise ». Les vins « Coteaux de » sont des assemblages de différentes vignobles d’un cépage. Un « Lieu-dit » est issu d’un vignoble strictement délimité et est donc uniquement disponible en quantité restreinte. Les vins avec un rendement à la production situé en 75 et 100 hectolitres par hectare, peuvent recevoir l’appellation « Côtes de ».

DIS-MOI D’OÙ TU VIENS, ET JE TE DIRAI QUI TU ES

… c’est ainsi, ou à peu de choses près, que l’on pourrait résumer la philosophie de l’« Appellation d’Origine Protégée ». L’ « Appellation d’Origine Protégée – Moselle Luxembourgeoise » est une appellation de provenance. L’ AOP désigne la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté. L’être humain, la tradition et les caractéristiques naturelles ( sol, climat, pente et exposition ), à savoir le terroir, confèrent donc au produit son identité.

Le terroir est une notion qui n’est pas exclusivement utilisée dans la viticulture. Ce mot décrit généralement l’appartenance à une région, ou à un espace délimité, qui est en interrelation avec son produit. Le terroir, sert aussi souvent à désigner le sol ou l’appartenance à une tradition. Du point de vue viticole, le terroir décrit l’ensemble de l’environnement naturel du vignoble, avec ses nombreuses interactions. Il englobe donc non seulement le sol du vignoble d’origine, mais également l’interrelation complexe entre sol, topographie, climat et influence humaine ( p.ex. le type et le style de la vinification ).

La vigne est une plante de culture qui a des besoins climatiques complexes. La température, la pluviosité et la durée du rayonnement solaire jouent un rôle déterminant. En raison de sa nature géologique et de sa situation géographique, le vignoble luxembourgeois bénéficie d’un climat maritime à tendance continentale.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus