Outils pratiques

fr en de

Contactez-nous

Pour toutes vos suggestions et/ou réclamations n'hésitez pas à nous contacter :

Domaines Vinsmoselle
BP 40  |  L-5501 Remich
12 route du vin  L-5450 Stadtbredimus
Tél: (352) 23 69 66-1  |  Fax: (352) 23 69 91 89
E-mail:

Nos Vinothèques

LE LUXEMBOURG, UNE RÉGION VITICOLE MODERNE

AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DANS LE VIGNOBLE
La qualité du vin naît dans le vignoble. Connaître les cycles naturels et veiller à l’entretien du pied de vigne et du sol sont les conditions de base pour réussir un vin de grande qualité. La taille est la première étape pour réguler le rendement. La coordination entre le travail du sol et le travail en vert contribue à améliorer la croissance et les conditions de maturation durant toute la période de végétation. L‘apogée pour tous les viticulteurs, sont sans aucun doute les vendanges. Ils sont pleins de joie et d’espérance dans l’attente de cette dernière phase de travail, car elle constitue la récompense pour tous les efforts ardus fournis durant la période de végétation. Les raisins sont arrivés à pleine maturité, se parent de leurs plus belles couleurs et ont un goût très sucré. Si les indicateurs de maturité que sont le sucre et l’acidité correspondent aux valeurs souhaitées, les vendanges peuvent commencer.

Des méthodes de vinification modernes: Lorsque les vendanges sont terminées et que la cave est bien remplie, c’est au tour des maîtres de chai et des œnologues, de produire à partir d’un moût de grande qualité des vins bien typés avec beaucoup d’extrait. Un équipement de cave moderne et le choix résolu de la cuve inox ou du bois apportent au vin sa signature distinctive.

DES RECHERCHES SCIENTIFIQUES POUR UNE QUALITÉ ENCORE MEILLEURE
Pour répondre aux défis économiques et climatiques liés à la viticulture, l’Etat luxembourgeois, l’Institut Viti-Vinicole ( IVV ) ainsi que le Centre de recherche LIST ( Luxembourg Institute of Science and Technology ) mettent en œuvre des projets de recherche pluriannuels.

Le projet Terroir:
Il est utile de définir de manière plus précise l’influence du terroir sur le style du vin. Le projet de recherche « L’influence du terroir sur la typicité des vins de Riesling de la Moselle Luxembourgeoise », initié par l’IVV et le LIST, est destiné à étudier cet aspect. Dans le segment international du vin, la notion de terroir gagne sans cesse en importance. Les consommateurs avertis et à l’esprit ouvert sont intéressés par l’origine et la spécificité de leurs vins. Le projet Terroir va donc aider le vin de la Moselle Luxembourgeoise à encore mieux faire connaître sa typicité et la diversité de ses vignobles.

Le projet Provino:
Le projet de recherche triennal Provino a été initié dans le cadre de la mise en œuvre nationale de la directive (UE) 2009/128. Dans une approche de bonne pratique professionnelle, celle-ci stipule que toutes les mesures phytosanitaires doivent être appliquées en tenant compte du site, de la culture et de la situation. L’utilisation de produits phytosanitaires doit être réduite au strict minimum nécessaire. L’objectif principal du projet porté par l’IVV et le LIST réside dans la minimisation du recours aux produits phytosanitaires dans la viticulture, au moyen de stratégies viti-vinicoles innovantes.

AOP FR 5 PAYS DU VIN BLANC

LUXEMBOURG, PAYS DU VIN BLANC

La Moselle Luxembourgeoise est surtout connue en tant que région productrice de vins blancs, tant tranquilles que mousseux. A cela s’ajoutent quelques spécialités régionales comme la vendange tardive, le vin de paille et le vin de glace. Le Luxembourg dispose d’une large gamme de cépages, qui permet de produire tout un assortiment de vins différents. Le consommateur apprécie cette offre en vins de caractère aux goûts si diversifiés.

Des vins frais, racés et minéraux sont obtenus à partir des cépages Elbling, Pinot blanc et Riesling. Des vins ronds, corsés, aux arômes complexes, sont obtenus à partir des cépages Rivaner, Auxerrois et Pinot gris. Pour produire des vins frais et fruités, l’élevage a généralement lieu dans des cuves en inox. La durée de l’élevage dépend du type de vin. Parfois, on utilise aussi des fûts de bois (foudres) ou des barriques. Ces méthodes d’élevage confèrent aux vins plus de complexité et des arômes différents.

Une autre variante est la fermentation spontanée contrôlée. La flore de levure naturellement présente assure la fermentation du produit, ce qui permet de lui conférer plus de complexité et d’arômes. Une particularité de la viticulture luxembourgeoise est constituée par les spécialités que sont la vendange tardive, le vin de paille et le vin de glace. Leur production est autorisée depuis le 8 janvier 2001. Cependant, plusieurs conditions doivent être remplies. Uniquement les bonnes années entrent en ligne de compte, et les quantités sont très limitées, surtout pour le vin de glace.

Vendange tardive : Ce vin est obtenu à partir de raisins mûrs sélectionnés, arrivés à maturité physiologique, généralement avec une part de botrytis ( pourriture noble ). Ce champignon détruit la peau du raisin et permet ainsi l’évaporation d’une partie de la teneur en eau, ce qui engendre une concentration naturelle des composants. En outre, les grains peuvent prendre l’aspect de raisins secs. Les vins ont une saveur caractéristique, où les notes de miel, de fruits secs ou de caramel prédominent.

Vin de paille : Des raisins sains et mûrs doivent être séchés au moins pendant deux mois sur « un lit de paille », tout en étant bien aérés, ce qui entraine une concentration maximale du sucre et des composants du raisin.

Vin de glace : La vendange du vin de glace est uniquement possible lorsque les raisins ont gelé de manière naturelle et que la température extérieure a chuté au minimum à -7°C. Les raisins gelés sont pressés directement, de manière à obtenir un moût à haute teneur en sucre.

Les vins nationaux sont caractérisés par deux formations rocheuses distinctes.

1. Keuper
Dans le canton de Remich, les vignes poussent essentiellement sur du Keuper avec des marnes argileuses. Les marnes keupériennes sont nées voilà 195 à 230 millions d’années, suite à l’ensablement d’un océan gigantesque. De Schengen jusqu’à Greiveldingen, la vallée est plutôt ouverte. Les coteaux arrondis et faiblement pentus donnent des vins arrondis et harmonieux, à l’image du paysage.

2. Muschelkalk
Dans le canton de Grevenmacher, des gradins fissurés de roches calcaires prédominent. Le calcaire coquillier a été formé par des sédiments marins il y a 205 – 215 millions d’années. La lente érosion entre Greiveldingen et Grevenmacher a conduit à une vallée plus étroite, avec des versants abrupts dolomitiques, où poussent des vins racés et élégants.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus